Rénover et relooker un ancien meuble en bois

Rénover et relooker un ancien meuble en bois : les astuces qui marchent

De nos jours, la décoration de vieux meubles est une pratique courante. On aime rafraichir cette magnifique armoire parisienne chinée ou le buffet hérité de la maison familiale afin qu’il trouve une place dans notre style de déco intérieur. Car si ces meubles ont résisté au temps, ils ne sont peut-être pas toujours tendance aujourd’hui. En plus du style de décoration à l’ancienne et du caractère unique du mobilier, cela peut avoir plus de sens que de rénover et de remettre à neuf de vieux meubles en bois par vous-même. Découvrez les étapes pour réussir la rénovation d’un ancien meuble en bois.

Étape 1 : le décapage et ponçage

La première étape de la transformation consiste à enlever le revêtement de surface des vieux meubles pour exposer le bois dans son état d’origine. Par conséquent, il est important de savoir quel type de finition est utilisé. Si le meuble a été ciré, veuillez utiliser un décapant à peinture doux, qui peut faire fondre la couche de cire à froid, puis frotter le bois sur le grain du bois avec un tapis.

Si le meuble est recouvert de peinture ou de vernis, vous devez d’abord utiliser un décapant à bois spécial et le brosser avec un pinceau, puis utiliser un grattoir pour enlever la couche de finition. Dans le cas où vous n’arrivez pas à détecter le produit de finition, il faut se renseigner sur la conception de meubles en bois. Ensuite, il vous suffit de poncer les meubles en bois dans le sens du grain pour enlever les derniers petits morceaux de peinture ou de vernis et uniformiser le résultat.

Étape 2 : réparation et rebouchage des fentes

Après le ponçage, vous retrouverez plus facilement la zone endommagée et les éventuelles fissures et autres rayures à réparer. Pour réussir cette étape, veuillez utiliser un mastic à bois ou une cire de remplissage de la couleur du meuble pour combler les irrégularités. Une fois le meuble sec, toutes les imperfections doivent être bien polis pour obtenir une surface plane et un rendu de haute qualité. Pour combler les moindres rayures, utilisez un chiffon trempé dans une pâte à base d’eau, de café lyophilisé et de cire d’abeille, ou utilisez un crayon en bois de la couleur des meubles : l’effet est garanti.

Étape 3 : la finition

Après avoir amélioré l’état du mobilier en bois, vous devrez choisir un traitement de surface, ce qui est un choix essentiel. La sélection se fera en fonction du résultat final que vous souhaitez obtenir.

La plus utilisée la lasure

Aussi connue sous le nom de teintures pour bois, la lasure se décline sur des tons différents : ton bois ou de couleur. Le produit va pénétrer au cœur du bois et former un film qui protège le meuble de l’humidité et de la poussière. Si l’apparence du bois brut vous plaît, vous pouvez choisir de teindre le meuble pour lui donner un peu d’éclat et de couleur tout en conservant l’effet naturel du bois.

La plus pratique le vernis

En plus de protéger vos meubles de l’abrasion et des éventuelles taches d’eau, les vernis peuvent également vous donner l’effet transparent mat, satiné ou brillant de votre choix, très résistant et nécessitent peu d’entretien. Certains produits deux-en un peuvent colorer les meubles tout en protégeant les meubles. En outre, vous pouvez également utiliser du vernis décoratif coloré dans la peinture à deux couches pour obtenir un effet de craquelage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *