Installation électrique : Ici, les renseignements cruciaux

Une installation électrique est réalisée pour assurer deux rôles pour une habitation. Le premier est celui d’assurer le bon fonctionnement de la maison et le second est d’optimiser le confort. Un projet d’installation électrique mérite ainsi une profonde réflexion. Sa réussite est un bon facteur qui va améliorer votre mode de vie et permet aussi de maitriser les dépenses. Le cas échéant, les mauvaises conséquences se répercuteront sur votre budget tout en rappelant qu’un système électrique mal installé est le premier facteur des incidents domestiques. Tour d’horizon sur les essentiels à savoir au préalable d’un tel projet.

Résumé du guide de l’installation électrique

Une maison doit être raccordée au réseau de desserte principal pour être alimentée en énergie électrique. Pour amener l’électricité au sein de la maison, l’installation invite bon nombre de pièces qui constituent des conduits, des dispositifs de sécurité, de régalages et de commandes. En fonction de leur rôle, on distingue alors :

  • Le disjoncteur qui est un appareil coupe-circuit en cas d’incidence de court-circuit ;
  • Le tableau électrique qui distribue les courants électriques des chambres entre elles ;
  • Le câblage électrique qui permet de raccorder les conduits ; et
  • Les interrupteurs et les prises qui servent à commander et à brancher les différents appareils.

À bien des égards, le choix des équipements est facile. Or il s’agit d’un calcul qui invite des expertises particulières notamment le respect de la norme NF C15-100. Cette loi fait référence à des dimensions, des longueurs et des qualités spécifiques pour une installation à l’abri des éventuels dangers et apte à répondre aux besoins de la maison. De ce fait, il serait risqué, voire dangereux de faire soi-même une telle installation. Pour vous accompagner cliquez ege-vanhaekendover.be, le professionnel de presque un demi-siècle d’expériences dans le domaine.

Travaux d’installation électrique : consistance, durée et obligations

Une installation électrique pour une maison en construction débute par la réalisation de saignées, souvent incluses dans le gros œuvre de la maison, destinée à recevoir les câbles.  Puis lors du second œuvre, les travaux d’encastrement s’en suivent pour créer les conduites, les interrupteurs, les prises et les dispositifs de sécurité. Le plus délicat reste le raccordement à l’armoire de fusible qui est une phase test de l’ensemble du circuit. Après cette dernière étape, l’installation électrique doit faire l’objet d’un contrôle obligatoire réalisé par un organisme agrée. Le rapport est ensuite à déposer au sein de l’organisme responsable qui diffère d’un pays à un autre. Seule une installation conforme entreprise par un professionnel reconnu pourra réussir un tel contrôle.

Prévue pour une durée de 8 à 10 jours, l’installation ne tiendra pas compte du temps de la réalisation de la saignée laquelle dépendra en entier de la nature du sol, de son accessibilité. Les futurs acquéreurs sont appelés à acheter un terrain viabilisé pour la facilité et l’accessibilité au raccordement principal. Le cas échéant, bon nombre d’entreprises proposent actuellement les solutions d’alimentation énergie renouvelable pour créer des habitations saines et totalement autonomes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *