Plomberie sanitaire : les différentes étapes de l’installation

Pour réussir les travaux d’installation en plomberie, il faut exécuter un plan bien précis. Cela permet aux plombiers professionnels de savoir où placer certains équipements, comment les faire fonctionner sur le réseau d’alimentation en eau, sur les systèmes d’évacuation des eaux usées ou de ventilation. Découvrez les différentes étapes de l’installation de la tuyauterie sur les nouveaux bâtiments.

La mise en place du compteur d’eau

La pose du compteur d’eau est la première étape de l’installation en plomberie. Cela doit être fait par un professionnel comme chaleurconception.be. En fait, cet appareil vous permet d’estimer la consommation d’eau pendant une période de temps déterminée. Chaque modèle a un numéro de série pour faciliter l’identification de l’utilisateur.

Vous pouvez choisir entre un compteur d’eau à jet unique, un compteur d’eau à plusieurs jets et un compteur de volume. Quel que soit le modèle que vous choisissez, découvrez la consommation d’eau en soulevant le capot, notez le numéro noir et replacez le capot.

Le montage de la robinetterie

L’équipement sanitaire est un autre élément de base à prendre en compte dans le système de plomberie. Il comprend plusieurs composants, dont des vannes. Il permet de fermer ou d’ouvrir le débit d’eau. Vous pouvez choisir entre un mélangeur, un mélangeur et un thermostat. La valve fait également partie du composant de valve. Il peut être utilisé pour l’approvisionnement en eau chaude et froide. Il existe de nombreuses versions : vanne à soupape, vanne à coin, vanne papillon, vanne à bille, vanne à simple clapet, etc.

Lors de l’installation du robinet, n’oubliez pas d’installer la soupape de sécurité. Il régule la pression dans la canalisation en drainant l’excès d’eau. Afin de limiter la pression dans la canalisation, un régulateur est nécessaire. Assurez-vous que la charge ne dépasse pas 3 bars.

L’installation de la tuyauterie

Vous trouverez différents types de tuyaux de différentes tailles sur le marché. Par exemple, ceux en fonte solide sont très silencieux, mais un peu difficiles à utiliser. Les tuyaux en PVC conviennent parfaitement à la vidange de liquides, tandis que les tuyaux en cuivre sont très durables pour les systèmes d’eau froide ou chaude. Les tuyaux en cuivre chromé sont plus faciles à plier et fournissent un traitement de chromage, ce qui est très approprié pour fournir des équipements sanitaires.

Les tuyaux PEX sont également très adaptés pour fournir de l’eau chaude ou froide. Pensez à choisir les bons raccords : PVC, PER, laiton, cuivre ou à sertir. Parce que cela nécessite une certaine expertise, la meilleure option est de contacter un artisan plombier expert.

L’assemblage des équipements sanitaires

Qu’il s’agisse de travaux de rénovation ou d’un nouveau bâtiment, la manutention des équipements sanitaires nécessite une expertise en robinetterie et robinetterie. L’installation d’éviers, de machines à laver ou de lave-vaisselle, de douches, de baignoires ou d’éviers implique, par exemple, le raccordement des équipements, et à la fin de l’alimentation en eau et le drainage. Concernant les toilettes, ce composant nécessite l’installation d’un réservoir d’eau, d’une toilette et d’une chasse d’eau.

Dans tous les cas, ces différentes étapes de l’installation nécessitent l’intervention d’un plombier qualifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *