Carrelage en pierre bleue : le guide des choix

Matériau phare du territoire belge, la pierre bleue connait un essor auprès des maisons individuelles actuellement. Il s’agit d’une roche calcaire très distincte des autres à cause de sa teinte bleutée avec des nuances de plus atténuées au plus foncées. Taillées, elles constituent un type de carrelages chaleureux, solides et antidérapants. Alliée des terrasses, les pierres bleues sont offrent plus d’atouts en termes de résistances aux intempéries. Mais comme il s’agit d’un matériau qui se décline en diverses variétés, nous avons élaboré un petit guide pour vous orienter.

Les types de pierre bleue existante

Nombreuses sont les appellations à tort des pierres bleues. Ainsi pour bénéficier de l’authenticité de la pierre, il faudra alors se confier à un professionnel comme kozari-terrasse.be pour ses projets de terrasses. Il existe entre autres deux variétés des pierres bleues :

  • La pierre bleue belge ou irlandaise : La Belgique et l’Irlande en sont les principaux gisements. On les reconnaît par leur particularité de présenter des fossiles et des veines blanches. Ses nuances plus singulières permettent de constituer un assemblage de carrelage uniforme faisant d’elle une variété de haute qualité. C’est le cas de la variante de Hainaut. Malheureusement, le gisement est en mi-chemin de son épuisement. La production est dès lors limitée et les pierres deviennent de plus en plus rares.
  • La pierre bleue vietnamienne et chinoise prend alors la relève et devient plus présente auprès des foyers. Malgré que ses tâches sont plus saillantes et des lignes blanches plus marquées, on dirait que c’est tout à fait cet aspect qui constitue leur charme. De plus, son prix au mètre carré est nettement plus attrayant.

Dimension et épaisseur du carrelage en pierre bleue

Les carrelages en pierre bleue ont des dimensions L*l qui débutent de 15 cm*15 cm vers une version XXL de 100 cm* 100 cm. Plus petite, il confère une solidité à la terrasse, attention toutefois de bine soigner les joints aux risques d’un décollement. La version XXL est celle faite pour créer une terrasse plus moderne. Même estimés au mètre carré, les carrelages de petites dimensions sont nettement plus avantageux en termes de coût.

Quant à l’épaisseur, il varie de à 1 à 2 cm. Moins la pièce de carrelage est épaisse, moins il octroie de la charge aux terrasses, ce qui lui confère un atout chez une terrasse suspendue ou terrasse toit. Contrairement aux carrelages de type de pierre bleue de 2 cm qui sont en adéquation à des terrasses aménagées en rez-de- chaussé ou de jardin.  Dans tous les cas, seul un professionnel sera en mesure d’évaluer le calcul des charges à attribuer à une quelconque architecture pour la réussite de l’aménagement et la sécurité des gros œuvres.

Il y a également des variétés d’opus romain pour jouer dans les formes afin d’offrir un rendu visuel unique. Ce type de carrelage mérite toutefois un soin de pose dans les règles de l’art, n’hésitez pas à vous confier à un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *