Pendant l’hiver, ma table en teck respire…

Voir sa table et ses chaises en teck devenir grisonnantes avec l’hiver peut faire peur. Pourtant, il est préférable de ne pas couvrir votre table durant l’hiver, car le bois doit continuer à respirer. Sous une bâche, la moindre humidité pourrait entraîner des moisissures difficiles à récupérer le printemps revenu. C’est d’ailleurs au printemps que vous devrez y aller d’un peu d’huile de coude (et pas seulement). En effet, après un ponçage léger en règle (ne vous inquiétez pas si votre teck rend un peu d’huile), vous appliquerez une huile spécifique à ce type de bois. Deux conseils : préférez une huile incolore qui aura déjà tendance à foncer le bois et attendez que l’huile soit bien sèche avant d’utiliser la table et les chaises sous peine de tâcher à tout jamais vos tenues printanières.

UNE VISITE VIRTUELLE ?

CLIQUEZ ICI